Les Croisières en Antarctique

Mer de Ross > de Ushuaia (AR) à Bluff (NZ) – 33 jours

adelie

Cercle polaire et péninsule Antarctique – Île Peter I – Mer de Ross – Île Macquarie – Île Campbell | Le plus spectaculaire voyage en Antarctique !

Naviguez vers le sud de la péninsule Antarctique, l’île Pierre I, les mers de Bellingshausen et d’Amundsen dans la mer de Ross. Cela comprend la visite de la plate-forme de glace de Ross et des vallées sèches (Dry Valleys) avec les survols et atterrissages en hélicoptères sur ces endroits inaccessibles, de la station McMurdo, de l’île Macquarie, de l’île Campbell et des refuges historiques de Scott et de Shackleton lors de leur conquête du Pôle Sud. Durée: 33 jours

Jour 1 > Ushuaia, le bout du monde et le début d’un voyage

Votre voyage commence là où le continent prend fin. Ushuaia, en Argentine, réputée pour être la ville la plus au sud de la planète, est situé à l’extrémité sud de l’Amérique du Sud. A partir de l’après-midi, vous embarquez et naviguez sur le canal Beagle pour le reste de la soirée.

Jour 2 – 3 > Dans le sillage des explorateurs polaires

Au cours des deux prochains jours sur le passage Drake, vous vivrez les mêmes expériences que les grands explorateurs polaires qui ont d’abord cartographié ces régions : brises salées fraîches, mers creuse, peut-être même un rorqual commun qui jaillit des embruns marins. Après avoir passé la Convergence Antarctique – la limite naturelle de l’Antarctique, formée lorsque les eaux froides s’écoulant vers le nord rencontre les mers subantarctiques plus chaudes – vous êtes dans la zone de remontée d’eau circum-antarctique. Non seulement la vie marine change, mais la vie aviaire change aussi. Les albatros hurleur, les albatros à tête grise, les albatros à sourcils noirs, Albatros fuligineux, les Damiers du Cap, les fulmars du Sud, les pétrels de Wilson, les pétrels bleus et les pétrels antarctiques sont quelques-uns des oiseaux que vous pouvez voir.

albatros fuligineux

Jour 4 > Traversée du détroit de Pendleton

Vous arrivez sur la péninsule Antarctique près du Cercle Antarctique dans l’après-midi. Si la glace de mer le permet, vous pouvez ensuite continuer à travers le détroit de Pendleton et tenter un débarquement à l’extrémité sud de l‘île Renaud, rarement visitée, elle a été découverte au cours de la deuxième expédition Charcot, en 1908-1910. Ici, vous avez l’occasion de voir les premiers manchots d’Adélie du voyage et de profiter de vues spectaculaires sur les icebergs dans cet environnement surréaliste et enneigé.

Jour 5 – 6 > Navigation sur la mer de Bellingshausen

De la péninsule, vous vous dirigez vers la haute mer, votre cap étant fixé sur l’île Pierre I.

Jour 7 > Un rare aperçu de l’île Pierre I

Connue sous le nom de Peter I Øy en norvégien, c’est une île volcanique inhabitée dans la mer de Bellingshausen. Il a été découvert par Fabian von Bellingshausen en 1821 et porte le nom de Pierre le Grand de Russie. L’île est revendiquée par la Norvège et considérée comme son propre territoire, elle est rarement visitée par les navires à passagers en raison de sa nature exposée. Si les conditions météorologiques et l’état des glaces le permettent, vous pourrez profiter d’un atterrissage en hélicoptère sur la partie nord glaciaire de l’île. C’est une chance unique d’atterrir sur l’une des îles les plus reculées du monde.

Jour 8 – 14 > Vue sur la mer d’Amundsen

Vous naviguez ensuite dans la mer d’Amundsen, en vous déplaçant le long et à travers les franges extérieures de la banquise. Les conditions des glaces ne sont jamais les mêmes d’une année à l’autre, nous mettons à profit toutes les occasions qui se présentent lorsque la glace de mer nous le permet. Les manchots empereurs, les groupes de phoques se reposant sur la banquise, les épaulards et les petits rorquals se déplaçant le long des glaces, et les différentes espèces de pétrels fulmar sont des curiosités possibles dans cette zone.

Jour 15 – 17 > L’épique plateau de glace de Ross

Le prochain objectif est d’entrer dans la mer de Ross par l’Est, en s’aventurant vers le Sud en direction de la baie des Baleines et près de l’île Roosevelt (nommée en 1934 par l’aviateur américain Richard E. Byrd en hommage au président Franklin D. Roosevelt). La baie des Baleines fait partie de la plate-forme de glace de Ross, la plus grande plate-forme de glace au monde. Elle change constamment avec le recul des masses de glace. De grands icebergs sont présents ici, ainsi que de grandes possibilités pour la faune. Roald Amundsen a eu accès au plateau continental lors de sa tentative de rejoindre le pôle Sud, qu’il a atteint le 14 décembre 1911. Un explorateur japonais Nobu Shirase avait son campement dans cette région en 1912, à Kainan Bay. Vous pouvez faire un atterrissage en hélicoptère sur la plate-forme de glace si les conditions le permettent. Durant cette partie du voyage, nous franchirons également la ligne de changement de date internationale.

Jour 18 – 20 > Les temps forts de la mer de Ross

En restant sur la mer de Ross, notre but est maintenant de visiter l’île de Ross. A cet endroit, vous pouvez voir le Mont Erebus, le Mont Terror, et le Mont Byrd, ainsi que de nombreux autres endroits célèbres qui ont joué un rôle important dans les expéditions britanniques du siècle dernier : Le cap Royds, où se trouve encore la cabane d’Ernest Shackleton, le cap Evans, où l’on peut encore voir la cabane de Robert Falcon Scott, et Hut Point, d’où Scott et ses hommes sont partis pour le pôle Sud.
Si la glace bloque le chemin mais que les conditions météorologiques sont favorables, vous pouvez utiliser les hélicoptères pour atterrir à un ou plusieurs endroits dans cette zone. La base scientifique américaine de McMurdo Station et la base néo-zélandaise Scott Base sont d’autres endroits que vous pourriez visiter. De la station McMurdo, vous pouvez également faire une randonnée de 10 km jusqu’à Castle Rock, où vous aurez une vue magnifique sur la plate-forme de glace Ross en direction du pôle Sud. De plus, vous pouvez faire un atterrissage en hélicoptère dans la vallée Taylor, une des vallées sèches, où les conditions sont plus proches de Mars que partout ailleurs sur Terre.

Jour 21 – 22 > Exploration de l’inexprimable

En naviguant vers le nord le long de la côte ouest de la mer de Ross, vous passez devant le Drygalski Ice Tongue et Terra Nova Bay. Si l’état des glaces le permet, vous atterrissez ensuite sur l’île Inexpressible, qui a une histoire fascinante en rapport avec le groupe du nord de l’expédition du capitaine Scott. Il abrite également une grande colonie de manchots d’Adélie. Si la glace de mer empêche l’entrée dans la baie de Terra Nova, nous pouvons nous diriger plus au nord vers la zone protégée du cap Hallett et colonie d’Adélie.

VOIR
Découverte & Exploration des îles Malouines (10 jours)

Jour 23 > Les habitants du Cap Adare

Nous tentons ensuite un débarquement au cap Adare, où, pour la première fois, des humains ont hivernésur le continent antarctique : Le norvégien Borchgrevink y séjourna en 1899, s’abritant dans une cabane qui est aujourd’hui encore entourée de la plus grande colonie au monde de manchots de l’Adélie.

Jour 24 > De la mer de Ross à l’océan Austral

En naviguant à travers la glace de mer à l’entrée de la mer de Ross, nous commençons notre voyage vers le nord à travers l’océan Austral. L’objectif est de mettre le cap sur les îles Balleny, en fonction des conditions météorologiques.

Jour 25 > Les îles Balleny balayées par le vent

Notre itinéraire prévu est de passer devant l’île de Sturge dans l’après-midi, pour vous donner une idée de ces îles éloignées et balayées par les vents avant de traverser le cercle polaire antarctique.

Jour 26 – 28 > Navigation parmi les oiseaux de mer

Vous pénétrez une fois de plus dans les vastes étendues de l’océan Austral. Les oiseaux de mer sont prolifiques sur cette étape, pendant laquelle nous espérons profiter de bonnes conditions météorologiques.

Jour 29 > Macca alias Macquarie Island

Macca, également connue sous le nom d’île Macquarie, est une réserve d’État de Tasmanie qui est devenue un site du patrimoine mondial en 1997. La Division Antarctique australienne a sa base permanente sur cette île, que le chasseur australien Frederick Hasselborough a découverte en cherchant de nouveaux territoires de chasse. La faune de Macquarie est fantastique, et il y a des colonies de manchots royaux, de manchots papous et de gorfou sauteur – près d’un million de couples reproducteurs du Gorfou de Schlegel qui est une espèce endémique. Des éléphants de mer et diverses espèces d’otaries à fourrure, comme l’otarie à fourrure de Nouvelle-Zélande, sont également présents.

Jour 30 > Nord-Ouest vers l’île Campbell

En vous dirigeant vers le nord-ouest jusqu’à l’île Campbell, vous êtes de nouveau suivi par de nombreux oiseaux de mer.

Jour 31 > L’avifaune abondante de l’île Campbell

Aujourd’hui, nous avons l’intention de visiter la réserve subantarctique néo-zélandaise et le site du patrimoine mondial de l’UNESCO de l’île Campbell, où la végétation luxuriante s’épanouit. La faune de l’île Campbell est également un point culminant, avec une grande colonie d’albatros royaux du sud facilement accessible sur l’île principale. La reproduction sur les îles Campbell est importante : les albatros à tête grise, les albatros à sourcils noirs et les albatros fuligineux. Trois espèces de manchots sont également présentes : une sous-espèce du Gorfou sauteur (Eudyptes chrysocome filholi), Gorfou huppé et le Manchot antipode. Au 18e siècle, les phoques de la région ont été chassés jusqu’à l’extinction, mais les éléphants de mer, les otaries à fourrure et les lions de mer se sont rétablis depuis.

Jour 32 > Retour en mer du Sud

Profitez des vastes horizons de votre dernier jour de mer avant d’arriver en Nouvelle-Zélande.

VOIR
Rencontre avec les manchots Empereur en mer de Weddell (11 jours)

Jour 33 > Arrivée à Bluff en Nouvelle-Zélande

Toute aventure, aussi sublime soit-elle, doit finir par se terminer. Vous débarquez à Bluff, la ville la plus au sud de la Nouvelle-Zélande, et entreprenez la route du retour avec des souvenirs qui vous accompagneront où que vous soyez dans votre prochaine aventure.

Bluff

A 46°24′ de latitude sud, Invercargill est l’une des villes les plus au sud du monde, seules quelques villes à l’extrême sud du Chili et de l’Argentine sont situées plus au sud. La ville pittoresque est située sur l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande, une zone très verte et fertile. Dans les environs il y a plusieurs réserves naturelles comme le Parc National du Fiordland. En raison de sa situation au sud, Invercargill sert de porte d’entrée vers l’Antarctique. Bluff, près d’Invercargill, est utilisé comme port d’embarquement et de débarquement pour nos expéditions en mer de Ross. Vous arriverezet repartirez par avion d’Invercargill.

Le prix comprend:
  • Hébergement à bord,
  • Tous les repas à bord pendant tout le voyage,
  • Service de thé et café 24h / 24,
  • Tous les débarquements / excursions programmés (sous réserve des conditions météorologiques et de la glace),
  • Leadership tout au long du voyage par notre équipe expérimentée d’expédition,
  • Bottes en caoutchouc et bottes grand froid pour les débarquements à terre pour le temps de la croisière,
  • Cocktails d’accueil et d’adieu,
  • Tous les frais portuaires,
  • Transfert en groupe du navire à Bluff à l’aéroport d’Invercargill.
  • Transferts du navire à terre par hélicoptère (sans garantie de temps d’hélicoptère spécifique)
  • Documentation avant le départ,
  • Journal numérique du voyage
Le prix ne comprend pas:
  • Billets d’avion,
  • Frais de visa et de passeport (le cas échéant),
  • Assurance bagages et annulation de voyage,
  • Boissons non alcoolisées et boissons alcoolisées autres que celles pour événements spéciaux et célébrations;
  • Les dépenses personnelles telles que la blanchisserie et les communications à bord (appels téléphoniques, internet et télécopies),
  • Un supplément carburant peut être appliqué pour toutes les réservations,
  • Assurance d’évacuation d’urgence pour un montant minimum de 200 000 USD,
  • Les pourboires du personnel,
  • Frais de voyage avant ou après la croisière
carte mer de ross

VEUILLEZ NOTER : Tous les itinéraires ne sont donnés qu’à titre indicatif. Les programmes peuvent varier selon la glace locale, les conditions météorologiques et les conditions de la faune. Le chef d’expédition à bord déterminera l’itinéraire final. La flexibilité est primordiale pour les croisières d’expédition. La vitesse de croisière moyenne du m/v Ortelius est de 10,5 nœuds. Au cours de ces voyages, nous transférons nos passagers à terre à l’aide de Zodiacs. Nous exploitons également nos deux hélicoptères sur des sites où les Zodiacs ne peuvent pas être utilisés. Les zones potentielles pour le transfert par hélicoptère sont le cap Evans (où se trouve la cabane de Scott), le cap Royds (où se trouve la cabane de Shackleton), la plate-forme de glace Ross, l’île Peter I et les Dry Valleys. Nous prévoyons d’effectuer cinq atterrissages en hélicoptère, bien qu’il ne soit pas possible de garantir à l’avance un nombre précis d’heures d’atterrissage. Les hélicoptères nous fournissent un grand avantage pour atteindre certains sites d’atterrissage qui sont autrement presque inaccessibles, mais c’est une véritable expédition dans la région la plus reculée du monde : le temps, la glace et d’autres forces de la nature dictent l’itinéraire final. Les conditions peuvent changer rapidement, ce qui peut avoir des répercussions sur l’exploitation des hélicoptères. Veuillez comprendre et accepter ceci. La sécurité est notre plus grande préoccupation et aucun compromis ne peut être fait. Le navire est équipé de deux hélicoptères. Si un hélicoptère est incapable de voler pour quelque raison que ce soit, l’exploitation de l’hélicoptère cessera ou sera annulée. Un hélicoptère doit toujours être soutenu par un deuxième hélicoptère en état de marche. Aucune garantie ne peut être donnée, et en aucun cas les réclamations ne seront acceptées. Note spéciale : Franchir la ligne de changement de date internationale Selon la direction dans laquelle on traverse la ligne de changement de date internationale, un jour est soit perdu, soit gagné. (En traversant vers l’ouest, on gagne un jour ; en traversant vers l’est, on perd un jour.) Veuillez en tenir compte dans le calcul de votre temps réel de déplacement. Les jours indiqués dans la durée de l’itinéraire reflètent le temps réellement parcouru.

Présentation

JB Vannier

Depuis 2005 à Buenos Aires, Jean Baptiste Vannier avec Latitud Argentina - organise des voyages sur mesure en Argentine avec des extensions au Chili, en Bolivie et au Pérou.
Nous proposons des circuits personnalisés en auto-tour ou avec chauffeur-guide dans les plus belles régions et sur les plus beaux sites.
Les Andes, l'Antarctique, le Cap Horn, la Patagonie résonnent comme autant de promesses de grands espaces et de dépaysements!
Satisfaction garantie!

Contactez-nous

Cliquez ici pour nous écrire

Recevez nos actualités, infos & promotions
Abonnez-vous!
JE M'ABONNE
close-link