Les Infos Antarctique

Guide et recommendations pour les visiteurs de l’Antarctique

Consignes pour les débarquements:

Extrait des “Lignes directrices générales pour les visiteurs de l’Antarctique” publié par l’IAATO en 2011 à l’issue de la conférence consultative sur le Traité Antarctique (Antarctic Treaty Consultative Meeting XXXIV, Buenos Aires).

  • Ce petit guide vous donne des indications essentielles pour préparer votre voyage en Antarctique et sur la conduite à tenir lors des débarquements au niveau individuel et au niveau des organisations qui se sont engagés à les respecter en conformité avec le Traité sur l’Antarctique, son Protocole relatif à la protection de l’environnement et les Mesures et Résolutions pertinentes adoptées.
  • Lisez ces lignes directrices avant de vous rendre en Antarctique et étudiez les moyens permettant de minimiser votre impact.
  • Si vous faites partie d’un groupe de visite guidée, écoutez les instructions données par vos guides et suivez-les.

PROTÉGER LA NATURE À L’ÉTAT SAUVAGE DE L’ANTARCTIQUE

Il est interdit de prélever des éléments de la nature, ou de la perturber sauf sur autorisation délivrée par permis

NATURE À L’ÉTAT SAUVAGE

  • Marchez lentement et avec soin, faites le moins de bruit possible et gardez une distance appropriée lorsque vous vous approchez d’animaux sauvages.
  • Maintenez une distance appropriée de la faune sauvage. Alors qu’une distance plus grande est dans beaucoup de cas plus appropriée, en général ne franchissez pas la barrière de 5 mètres d’éloignement. Consultez le Guide sur les distances à maintenir selon les Lignes directrices pour les visites de sites pour chacun des sites spécifiques que vous allez visiter.
  • Observez le comportement des animaux. Si leur comportement change, arrêtez-vous et augmentez lentement la distance qui vous sépare des animaux.
  • Les animaux sont particulièrement sensibles aux perturbations en période de reproduction (incluant la nidification) ou de mue. Restez en dehors des colonies et observez-les à distance.
  • Chaque situation est différente. Veuillez prendre en compte la topographie du site ainsi que ses caractéristiques individuelles, celles-ci peuvent augmenter la sensibilité de la faune qui y réside à des perturbations.
  • Accordez toujours la priorité de passage aux animaux et ne bloquez par leurs voies d’accès à la mer.
  • Ne nourrissez pas les animaux, ne laissez pas d’aliments ou de déchets autour de vous.
  • N’utilisez pas d’arme à feu ou d’explosif.

VÉGÉTATION

  • La végétation, qui inclut les mousses et les lichens, est fragile et d’une croissance très lente. N’endommagez pas la végétation en marchant, en conduisant ou en débarquant sur des lits de mousse ou des pierres recouvertes de lichen.
  • Lors de vos déplacements à pied, suivez autant que possible les pistes établies afin de réduire au minimum les perturbations ou les dommages causés au sol et aux surfaces recouvertes de végétation. En l’absence de pistes, suivez le chemin le plus direct et évitez la végétation, les sols fragiles, les éboulis pierriers et les animaux sauvages.

INTRODUCTION D’ESPÈCES NON INDIGÈNES

  • N’introduisez aucune plante ni aucun animal dans l’Antarctique.
  • Afin d’empêcher l’introduction d’espèces non indigènes et de maladies, lavez soigneusement vos bottes et nettoyez tout équipement , incluant les vêtements, les sacs, les trépieds, les tentes et les bâtons de marche avant de les introduire dans l’Antarctique. Accordez une attention prioritaire aux bandes de vos bottes, aux fermetures velcro et aux poches pouvant contenir de la terre ou des germes. Les véhicules et les aéronefs devront également être nettoyés.
  • En Antarctique, le transfert d’espèces et la transmission de maladies entre les sites est également source de préoccupations. Veillez à nettoyer tous vos vêtements et équipements avant de vous déplacer sur plusieurs sites.

RESPECTER LES ZONES PROTÉGÉES

Les activités menées dans les zones spécialement protégées de l’Antarctique (ZSPA) ou dans les zones gérées spéciales de l’Antarctique ZGSA) doivent se conformer aux dispositions des plans de gestion afférents.
De nombreux sites et monuments historiques (SMH) ont été officiellement désignés et sont formellement protégés.

SITES ET MONUMENTS HISTORIQUES ET AUTRES STRUCTURES

  • Les cabanes et structures historiques peuvent être utilisées, dans certains cas, pour des visites touristiques, récréatives et éducatives. Les visiteurs ne doivent pas les utiliser pour d’autres raisons, sauf en cas d’urgence.
  • Ne portez pas atteinte, ne dégradez pas ou ne vandalisez pas les sites historiques, les monuments, les objets de patrimoine, les bâtiments ou les refuges d’urgence (qu’ils soient occupés ou non).
  • Si vous voyez un élément pouvant présenter une valeur historique ignorée des autorités, veuillez ne pas y toucher.
  • Signalez-le à votre chef d’expédition ou à vos autorités nationales.
  • Avant d’entrer dans une structure historique, ôtez la neige et le gravier de vos bottes et enlevez la neige et l’eau de vos vêtements car ils peuvent endommager des structures ou des objets de patrimoine.
  • Veillez à ne pas empiéter sur des objets de patrimoine qui pourraient être dissimulés par la neige lors de vos déplacements autour des sites historiques.

RESPECTER LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

  • Ne perturbez pas les recherches, les installations ou les équipements scientifiques.
  • Les visites dans les stations antarctiques ne sont possibles que sur autorisation.
  • Tous les visiteurs doivent respecter les règles spécifiques aux sites lors de leur visite dans les stations antarctiques.
  • Ne perturbez pas et n’enlevez pas les équipements ou les bornes scientifiques et ne dérangez pas les sites d’études expérimentales, ni les camps de terrain, ni les fournitures stockées.

GARDER L’ANTARCTIQUE INTACT

L’Antarctique est resté relativement intact. Il constitue la plus grande zone de nature à l’état sauvage de la terre. Merci de ne laisser aucune trace de votre visite.

DÉCHETS

  • Ne laissez aucun détritus ou déchet sur le sol et ne les déversez pas dans la mer.
  • Dans les stations et les camps, ne fumez que dans les zones désignées afin d’éviter tout déchet ou risque d’incendie de structure. Recueillez la cendre et les déchets pour vous en séparer une fois à l’extérieur de l’Antarctique.

VALEURS NATURELLES

  • Ne perturbez pas et ne polluez pas les lacs, les ruisseaux, les rivières ou les autres cours d’eau (par ex. en marchant dans l’eau, en vous lavant ou en nettoyant votre équipement, en lançant des cailloux, etc.).
  • Ne peignez pas et ne gravez pas de noms ou de graffitis sur les surfaces naturelles, ou d’origine humaine, présentes en Antarctique.
  • N’emportez pas de souvenirs, qu’ils soient faits par l’homme, biologiques ou géologiques, incluant les plumes, les os, les œufs, la végétation, la terre, les pierres, les météorites ou les fossiles.

ASSUREZ VOTRE SÉCURITÉ

Soyez prêt(s) à affronter des conditions climatiques rigoureuses et évolutives. Veillez à ce que votre équipement et vos vêtements soient conformes aux normes antarctiques. Rappelez-vous que l’environnement antarctique est hostile imprévisible et potentiellement dangereux.

PRÉCAUTIONS / PRÉPARATIFS DE SÉCURITÉ

  • Maintenez une distance de sécurité avec les animaux sauvages, comme les phoques à fourrure, tant à terre qu’en mer.
  • Gardez, autant que possible, une distance de 15 mètres.
  • Si vous voyagez dans un groupe, agissez selon les avis et les instructions de vos responsables. Ne vous éloignez pas de votre groupe.
  • Ne marchez pas sur les glaciers ni sur les terrains couverts de neige sans avoir l’équipement ou l’expérience requis. Le danger de tomber dans des crevasses invisibles est réel.
  • Respecter toutes les restrictions liées à l’usage du tabac. Il est strictement interdit d’utiliser des lanternes à combustion et de recourir à des flammes nues à l’intérieur et à proximité des structures historiques. Veillez à vous protéger de tout risque d’incendie. Le danger est réel du fait de l’environnement très sec de l’Antarctique.

CRITÈRES DE DÉBARQUEMENT ET DE TRANSPORT

Lors de votre visite en Antarctique, agissez de manière à réduire au minimum les impacts potentiels sur l’environnement à l’état sauvage, les écosystèmes afférents la conduite des recherches scientifiques.

NAVIRES*

  • Seul un bateau est autorisé par site.
  • Les navires embarquant plus de 500 passagers n’effectueront pas de débarquement en Antarctique.

DÉBARQUEMENT DES PASSAGERS DES NAVIRES

  • Le nombre maximal des passagers d’un navire autorisés à descendre à terre est fixé, en toutes circonstances, à 100, sauf en cas d’avis spécifique du site réduisant cette limite.
  • Lors des débarquements de navires, le ratio doit demeurer, pour tous les sites, d’un guide pour 20 passagers, sauf en cas d’avis spécifique du site exigeant un nombre accru de guides.
    *Par navire, on entend une embarcation qui transporte plus de 12 passagers.

Document complet: https://iaato.org/c/document_library/get_file?uuid=b3d7d328-aa67-4ff1-9556-270b96ecece3&groupId=10157

Etiquette(s)

Présentation

JB Vannier

Depuis 2005 à Buenos Aires, Jean Baptiste Vannier avec Latitud Argentina - organise des voyages sur mesure en Argentine avec des extensions au Chili, en Bolivie et au Pérou.
Nous proposons des circuits personnalisés en auto-tour ou avec chauffeur-guide dans les plus belles régions et sur les plus beaux sites.
Les Andes, l'Antarctique, le Cap Horn, la Patagonie résonnent comme autant de promesses de grands espaces et de dépaysements!
Satisfaction garantie!

Contactez-nous

Cliquez ici pour nous écrire