Les Infos Antarctique

Histoire de la découverte de l’Antarctique

antarctique
Antarctique depuis ISS

L’Antarctique est une terre qui a été officiellement découverte sur le tard, au XIXe siècle. Et pourtant, en étudiant des cartes anciennes, le continent Terra Australis Incognita est bien souvent représenté et selon des contours très proches de ce que l’on peut connaitre aujourd’hui. Les grecs eux-mêmes en avaient déduit l’existence aux antipodes de l’Arctique.

Le siècle des découvreurs

En 1773, James Cook est en route sur le HMS Resolution pour son deuxième voyage au long cours (1772–75). Ce sera le voyage de circumnavigation de la Terra Australis. Il lui revient de franchir le premier le Cercle Polaire (66° 33′ 44″ de latitude Sud) et visite la Géorgie du Sud. Atteignant 71° de latitude Sud, il ne pose cependant pas le pied sur la terre ferme de l’Antarctique.
En 1775, il aperçoit une côte, la “Thule Australe”, puis une série de pics neigeux qu’il appela Terre de Sandwich (îles Sandwich du Sud actuelles).

Les premiers pas sur la Terra Australis

Le premier débarquement sur une terre antarctique vraiment voisine du continent antarctique paraît devoir être attribué au capitaine anglais Williams Smith.
En 1819, suivant les traces de Cook, il prend une route très méridionale pour doubler le Cap Horn, il aperçut par 62° de latitude Sud des terres qu’il nomma les Shetlands du Sud (le “Williams Point” se situe sur l’île Livingston).
Ces iles avaient déjà été découvertes par le navigateur et explorateur espagnol Gabriel de Castilla en mars 1603.
La même année, il y revint et put débarquer sur l’une d’elles, l’ile du Roi-Georges (en l’honneur de George III), qu’il compara aux côtes Norvégiennes. 8ransfield en dressa la carte.

En 1819, dans le même temps, le capitaine Fabian Gottlieb von Bellingshausen, au service de la Russie est missionné pour suivre le sillage de Cook, et visitait lui aussi les parages des iles Shetlands du Sud et des iles Sandwich du Sud.
En 1821, au cours d’un voyage de circumnavigation, il franchit le cercle polaire et découvre et baptise la Terre Alexandre Ier et l’ile Pierre 1er.
Il aura atteint la latitude de 70°.

En 1823, le baleinier anglais James Weddell pénètre jusqu’à la haute latitude de 74°15′ dans la mer qui porte son nom à l’Est de la péninsule antarctique.
Le français Jules Dumont d’Urville est missionné par Louis-Philippe pour battre ce record. Il ne l’atteindra pas mais découvrira en 1840 la terre Adélie par 67° de latitude Sud et 136° Est.
Puis, plusieurs autres expédition dont celle de Ross permirent de déduire que cette terre formait bien un continent.

La conquête du Pôle Sud

Il ne restait plus qu’au plus audacieux et déterminés à rejoindre le Pôle Sud.
C’est à partir de la fin du XIXe siècle que des projets visant la conquête du Pôle Sud sont élaborés.
Viendra la grande période des expéditions périlleuses emmenées par le belge Adrien de Gerlache (1897), Robert Falcon Scott (1901-1904), Ernest Henry Shackleton (1907-1909), et finalement Roald Amundsen qui atteint le Pôle Sud le 14 décembre 1911.

Enfin, nous retiendrons l’expédition de Jean-Baptiste Charcot à qui l’on doit le relevé de 3000km de côtes de la Péninsule Antarctique à bord du Français (1903-1905) et du Pourquoi Pas? (1908-1910).

L’Antarctique, le 7ème continent

Le continent Antarctique est ainsi le dernier continent a avoir été découvert et exploré. Avec une superficie qui oscille entre 12 et 18 millions de km2 selon les saisons, ce nouveau territoire a été l’objet de convoitise et de revendications de la part de nombreux pays.
Les pays qui justifient leur proximité et ceux qui ont participé à sa découverte ont des possessions territoriales (Argentine, Chili, Australie, Nouvelle-Zélande, Grande Bretagne, Norvège).
Pour préserver ce continent des contingences internationales, dès 1959 des mesures ont été prises et des accord établis pour protéger l’Antarctique. Ce sera l’objet du Traité sur l’Antarctique du 1er décembre de la même année qui stipule qu'”il est de l’intérêt de l’humanité toute entière que l’Antarctique soit à jamais réservée aux seules activités pacifiques et ne devienne ni le théâtre ni l’enjeu de différents internationaux”
L’Antarctique est dorénavant désigné comme “une réserve naturelle, consacrée à la paix et à la science”.
L’Antarctique abrite aujourd’hui 48 stations de recherches scientifiques et 25 pays différents.

Le temps des croisières

Sur ce Continent Blanc qui fait tant rêver, le 7e sur la planète, la Péninsule Antarctique est aujourd’hui la principale destination accessible pour les croisières d’explorations touristiques sur le continent Antarctique.

Photo: ISS oct 2011

Présentation

JB Vannier

Depuis 2005 à Buenos Aires, Jean Baptiste Vannier avec Latitud Argentina - organise des voyages sur mesure en Argentine avec des extensions au Chili, en Bolivie et au Pérou.
Nous proposons des circuits personnalisés en auto-tour ou avec chauffeur-guide dans les plus belles régions et sur les plus beaux sites.
Les Andes, l'Antarctique, le Cap Horn, la Patagonie résonnent comme autant de promesses de grands espaces et de dépaysements!
Satisfaction garantie!

Contactez-nous

Cliquez ici pour nous écrire