voyagez en Argentine
Artistes Gaucho

Florencio Molina Campos et les gauchos

Florencio Molina Campos et les gauchos

Florencio Molina Campos (Buenos Aires 21/08 1891, 16/11 1959) étudie dans les collèges de St jean Baptiste de La Salle, El Salvador et National Buenos Aires. Il commence à dessiner dès son plus jeune âge des scènes champêtres et des gauchos mais son succès et sa célébrité ne débute qu’à partir de 1926 à l’âge de 35 ans, lors d’une vente de tableaux au président argentin de l’époque, Marcelo T. de Alvear.

Il se fait surtout connaître dans tout le pays grâce aux almanachs illustrés de sa main de la firme Alpargatas (du nom des espadrilles modèle d’origine basque) très utilisés dans les campagnes.
Le vif succès de ces calendriers présents dans toutes les demeures argentines font perdurer sa collaboration de 1931 à 1936 puis de 1940 à 1945 et 1961-62.

Puis, Molina Campos résida de nombreuses années aux États-Unis où il établit une relation privilégiée avec les studios Walt Disney. Il travailla surtout de 1944 à 1958 pour une entreprise de machines agricoles en répétant son succès connu précédemment avec les calendriers Alpargatas.
Loin de son pays et nostalgique de son atmosphère rurale, il fait revivre pr sa peinture des scènes caractéristiques de la vie des campagnes de la Pampa où il passait ses vacances dans l’estancia familiale.
Il recrée les gestes, attitudes, habillements et scènes de la vie quotidienne: l’intimité du rancho, les jeux de gauchos, le travail des dresseurs, paysans, gardiens de postes et de troupeaux…ainsi que tous les ingrédients qui visent à rompre le silence et la solitude de ces hommes.

Son intense observation et sa mémoire ont définit le trait sous lequel il allait représenter ce qui allait devenir un témoignage visuel de temps révolus en grossissant les traits et en accentuant les phénomènes pour, dans chaque scène, lui offrir un caractère comique.
Un humour respectueux qui exagère volontairement l’expression pour mieux faire ressortir les physionomies et les situations cocasses qui finissent par s’estomper lorsqu’on est baigné dans l’élément, mais qui sont toujours amusantes lorsque l’on se range du côté de l’observateur.

Ses personnages ne sont pas des héros mais plutôt des paysans modestes, des gauchos lambda. Molina Campos est un contemporain de Ricardo Güiraldes et Benito Lynch, une époque où le gaucho est réhabilité aux yeux de la société Argentine qui l’avait placé au rang des malfaisants. Sarmiento disait du gaucho que seul son sang était son point commun avec l’être humain.
Le gaucho devient un être positif et le mot gaucho est élogieux, il est associé à la noblesse du cœur, de la bravoure, de la vaillance, loyauté, de l’homme solidaire et désintéressé…

Il aura de nombreuses expositions de part le monde avec notamment l’Europe et Paris en 1931. Il deviendra incontournable comme représentant de la culture argentine.

Avec la visite de Walt Disney en 1941 (une campagne de propagande sur ordre de FD Roosevelt pour essayer de ranger les pays d’Amérique du Sud du côté des alliés), Florencio Molina Campos commence sa relation avec les studios, qui verra la sortie de El Gaucho Goofy en 1943. Enthousiaste à l’idée de collaborer avec Disney il doit renoncer face aux extravagances des studios dans la représentation du gaucho qu’il ne partageait pas.

El gaucho Goofy

[youtube -emkNsqF_KQ 530 350]

Musée Florencio Molina Campos et site officiel: www.molinacampos.net

Présentation

JB Vannier

Depuis 2005 à Buenos Aires, Jean Baptiste Vannier avec Latitud Argentina organise des voyages sur mesure en Argentine avec des extensions au Chili, en Bolivie et au Pérou.
Nous proposons des circuits personnalisés en auto-tour ou avec chauffeur-guide dans les plus belles régions et sur les plus beaux sites.
Les Andes, l'Antarctique, le Cap Horn, la Patagonie résonnent comme autant de promesses de grands espaces et de dépaysements!
Satisfaction garantie!

Ecrire un commentaire

Cliquez ici pour nous écrire