Histoire Vidéo

La Patagonie en 1910 , un documentaire inédit d’Alberto Agostini

Au début du siècle, un prêtre italien du nom d’Alberto Agostini est arrivé en Terre de Feu. Son amour pour ces terres australes l’a amené à filmer avec une caméra de l’époque de nombreux paysages, villages et personnes. Le matériel récupéré a été collecté dans les mêmes conditions que celles dans lesquelles il a été trouvé. Les images portent donc les rayures et les marques du temps (et la copie est muette), mais le résultat est étonnant : cette véritable capsule temporelle nous permet d’évoquer une époque et un lieu du passé.

Entre 1910 et 1958, le prêtre jésuite Alberto de Agostini a vécu dans la région du détroit de Magellan entre le continent et la Terre de Feuet a enregistré dans leur habitat presque naturel les derniers vestiges des peuples originels de ces régions.

Né en 1883 dans un village des Alpes italiennes, Agostini est arrivé à Punta Arenas en 1910. Il se joint rapidement aux différentes œuvres de l’ordre salésien dans la région et se distingue par son travail infatigable d’explorateur, de photographe et de documentariste. Pendant plus de trente ans, il a exploré les massifs montagneux de la Tierra del Fuego et de la Patagonie continentale, explorant les coins les plus reculés de la région. Entre 1913 et 1924, il effectue plusieurs expéditions dans la chaîne Darwin, au sud de la Terre de Feu, et tente sans succès l’ascension du Mont Sarmiento (2246m), la plus haute montagne de l’île.

Il entreprend également la reconnaissance du massif du Paine. Entre 1928 et 1932, Agostini explore le versant oriental du grand champ de glace “méridional “Hielo Continental” et effectue la première traversée de celui-ci. Au cours des années suivantes, son attention se porte sur le massif du Fitz-Roy, au nord-est du champ de glace méridional, et sur le mont San Lorenzo (3706m), la deuxième plus haute montagne de Patagonie. En 1943, après plusieurs expéditions de reconnaissance, Agostini réussit l’ascension du San Lorenzo, qui marquera l’histoire de l’alpinisme. Après une longue période de travail en Italie, Agostini retourne en Patagonie en 1955 et, à l’âge de 72 ans, il escalade le mont Sarmiento, en Terre de Feu.

Lire aussi  Les Colons - un thriller historique de Felipe Galvez

Le document que nous présentons ici contient des images de l’ensemble du territoire magellanique et de la ville de Punta Arenas en 1910, des quais, de la baie et du travail des différents ouvriers, et représente également un hommage aux puissants éleveurs de bétail patagoniens. A partir de la 37′ sur la Terre de Feu et ses habitants aborigènes

Ce documentaire inédit, d’une durée de 1 heure 3 minutes, est présenté dans sa version Youtube sans son.

Ecrire un commentaire

Cliquez ici pour nous écrire