Vous êtes ici : Latitud Argentina Mag » Sport » Sports divers » L’élite de l’Enduro Mondial à San Juan

L’élite de l’Enduro Mondial à San Juan

enduro-argentine
C’est une première dans le circuit mondial de l’enduro – EWC, la deuxième étape du championnat mondial se déroule en Argentine à San Juan au pied de la cordillère des Andes.
Le GP d’Enduro d’Argentine organisé par la Fédération Internationale de Motocyclisme (FIM) Enduro en relation avec la Confederacion Argentina de Motocilcismo Deportivo (CAMOD) occupe du 30 mars au 01 avril les pistes de la région de San Juan.
Situé au nord de Mendoza, la région de San Juan se distingue par ses vins et ses paysages de pré-cordillère, arides et désertiques. C’est dans cette province que l’on trouve le Parc d’Ischigualasto, bien connu par sa vallée de la lune.

Un parcours de 50km que les pilotes devront parcourir à 4 reprises durant les deux jours de la compétition.

Cette première est très attendue par les organisateurs comme pour les participants dont les expectatives sont grandes. Avec 146 participants confirmés au départ, le GP d’enduro compte 54 européens d’inscrits, ce qui est déjà un succès.

Le fine fleur de l’Enduro mondial se donne rendez-vous avec notamment le finlandais Juha Salminen, la légende vivante avec 8 titres mondiaux; l’espagnol Iván Cervantes avec ses 4 couronnes mondiales, le français Antoine Meo double champion d’Enduro, et le suédois Joakim Ljunggren.
Dans les 146 coureurs de 18 nationalités, on dénombre 63 pilotes argentins, 21 chiliens, 20 français, 13 italiens, 8 espagnols, 5 finlandais, 4 uruguayens et anglais, 3 suédois, 2 colombiens et 1 représentant d’Allemagne, de Belgique, Équateur, Estonie, Hollande, Portugal, Suisse et Venezuela.

GP Enduro Argentine, site officiel: masenduro

[youtube XVD5w6Mnw8s 530 350]



Thèmes: