voyagez en Argentine
Terre de Feu

Terre de Feu > la mythique Péninsule Mitré

peninsule mitre
La Péninsule Mitré est la pointe extrême sud-est de l’île de la Terre de Feu qui se termine par le Cap San Diego (photo ci-dessus).
Depuis la pointe, par temps clair sur cette photo, l’île des États distante de 30km se laisse apercevoir. Le bout du monde. Les navigateurs connaissent bien cet endroit, le redouté détroit de Le Maire les sépare.
Souvent aperçu par les marins, elle reste néanmoins mythique car presque inaccessible par voie terrestre
Ici vivaient les populations de l’ethnie Hausch. Reclus dans cette partie du monde car selon le padre Agostini, vraisemblablement condamnés à occuper ces territoires désolés et hostiles en raison des dominants Onas (ou Selk’nam) leurs voisins.
Cette partie du monde est restée totalement vierge du fait de la difficulté d’accès, pourtant à seulement 210km d’Ushuaia. Il y eut de manière éphémère quelques installations au XIXe de chasseurs de baleines et l’estancia Policarpo qui ferma en 1940.
Peninsule Mitre
Pour l’atteindre, il faut compter 8 jours aller-retour à cheval, environ 10 jours à pied. Dans les deux cas si le temps le permet. En partant de Rio Grande par la piste qui mène au Cabo San Pablo puis à l’estancia Maria Luisa. La piste continue quelques kilomètres puis le reste en hors piste le long de la côte en passant successivement le poste de la Chaire, la bahia Thetis, le rio Bueno…les vestiges de l’estancia Policarpo et la baie du même nom…
Au poste de La Chaïra vivent encore 2 gauchos chilotes (originaires de l’île de Chiloe) qui n’auront sans doute pas de successeurs, et leur dizaine de chiens chacun. Ils sont venus il y a 25 ans pour ne plus jamais repartir. Ils ont en charge près de 4000 bovins entre manso et cimarron (domestiqués et sauvages).
Gaucho de Terre de Feu
L’endroit est fascinant, couleurs et atmosphère indescriptibles d’un bout du monde qui donne l’impression d’avoir survécu à un naufrage tant tout semble loin, énigmatique et irréel à la fois.

Toute cette zone est en réalité une immense tourbière, dangereuse et traître. Il faut traverser plusieurs rivières profonde en profitant de la marée basse. Cette dernière ouvre momentanément d’immenses plages plus facile à pratiquer qu’en haut de certaines falaises “mangées” par la tourbe.
Ses plages ont vus nombres d’échouages dont quelques navires laissent encore apercevoir leur proue, résignés devant les assauts du temps. Tel “La Duchesse d’Albany” qui fit naufrage et s’échoua le 13 juillet 1893 sur la baie Policarpo.
La mer descend très loin du fait de la faible pente de sable volcanique, elle rejette parfois des témoins du temps passé: canon de galion espagnol du XVIIe, rames, figure de proue et d’autres objets qui terminent au musée d’Ushuaia.
La faune est très présente également, guanaco qui se laissent surprendre car ils n’ont jamais vu d’humain, loups de mer, manchots de Magellan, cormorans, renards de Terre de Feu, condor et outardes ne manquent pas à l’appel.
Peninsule Mitre
Crédits photos: photo en-tête revista Lugares, photos suivantes Latitud Argentina

Le Péninsule mitré sur Google Maps:

Afficher Peninsule Mitre sur une carte plus grande

Expédition à cheval entre décembre et mars, minimum 4 personnes. Contactez-nous!

Présentation

JB Vannier

Depuis 2005 à Buenos Aires, Jean Baptiste Vannier avec Latitud Argentina organise des voyages sur mesure en Argentine avec des extensions au Chili, en Bolivie et au Pérou.
Nous proposons des circuits personnalisés en auto-tour ou avec chauffeur-guide dans les plus belles régions et sur les plus beaux sites.
Les Andes, l'Antarctique, le Cap Horn, la Patagonie résonnent comme autant de promesses de grands espaces et de dépaysements!
Satisfaction garantie!

Ecrire un commentaire

Cliquez ici pour nous écrire