voyagez en Argentine
Sport

Pelote basque > la Cesta Punta et l’Argentine

pelote-basque
Le cours de l’évolution de la pelote basque comprend la Cesta Punta qui nait fortuitement en Argentine pour se convertir en la spécialité la plus connue. La Cesta Punta est en effet la spécialité la plus spectaculaire de la pelote basque. La pelote atteint des vitesses de 200 à 300 km/heure, ricochant sur les murs du côté et parfois du fond. Une vitesse fulgurante inscrit au Guiness des records avec une pelote qui a atteint 306km/h.

Issu du jeu de Paume « parisien » – disparu à cause de la révolution de 1789 – les basques continuent ce jeu qu’ils « basquisent ». Ils donnent naissance à la pelote basque qui connait par la suite une évolution singulière avec l’introduction de nouvelles disciplines et spécialités. La première évolution est l’abandon du jeu direct pour l’indirect, c’est à dire que les adversaires ne sont plus face à face sinon qu’ils lancent la balle contre un fronton (milieu du XIXe). Apparaissent les gants de cuirs plus long, le gant d’osier (chistera)… qui, à l’époque étaient considérés par les puristes comme une « entorse » à l’esprit du jeu mais qui se sont à la longue imposés.

La pelote basque et l’Argentine

C’est en 1884 que se nouent les relations étroites de la pelote avec l’Argentine avec la venue à Buenos-Aires de Chiquito de Eibar qui fait connaître le chistera d’osier et instaure le professionnalisme. L’Argentine n’est pas un hasard puisque de nombreux basques sont venus s’installer en Amérique du Sud, notamment dans la Pampa autour de Buenos Aires, et constituent de ce fait une communauté importante.

C’est en se rendant dans les villages de la province de Buenos Aires que l’on découvre cette particularité. A côté de chaque place de village, il existe encore les frontons qui datent de cette époque. Souvent en ruines, mal entretenus ou rarement utilisés.

L’exode rurale a finalement mis un terme à cette activité sportive qui a quasiment disparu, en tout cas dans les campagnes. En Argentine, c’est surtout à la « pelota a paleta » que l’on jouait. Aujourd’hui appelée la paleta argentina, elle a été inventée en 1905 par un basque originaire de Baigorry – Gabriel Martirén dit « sardine ».

Autre fait important dans l’histoire de la pelote, c’est le 19 mai 1929 que l’acte de fondation de la Fédération Internationale de Pelote Basque est signé à Buenos Aires; à l’initiative de Jean Ibarnegaray (Fédération Française de Pelote Basque), avec le soutien de la Confédération Espagnole de Pelote Basque et de la Fédération Argentine de Pelote.

Naissance de la Cesta Punta à Buenos Aires

Le joueur Melchior Curutchague, originaire du pays basque qui émigra en Argentine, a crée en 1888 à Buenos Aires un gant en cuir prolongé d’un panier recourbé destiné à soulager sa main blessée.
Ce gant recourbé, évolution de la chistera (apparu en 1857), possède un panier destiné à recevoir la pelote avant de la renvoyer par la pointe. D’où le nom Cesta (panier) Punta (pointe), ou grand chistera.
Très vite adopté lorsque les autres joueurs se sont rendus compte que cela permettait de renvoyer la pelote avec plus de vitesse encore, la cesta punta se répand partout et est sans doute aujourd’hui la plus connue et la plus pratiquée des 24 spécialités que compte la pelote basque.

La Cesta Punta aux championnats du monde

Ce n’est qu’en 1958 qu’elle arrive en France aux championnats du monde de pelote basque à Hossegor. La Cesta fut très critiquée à son époque étant vue comme une spécialité qui ne respectait pas les valeurs de la pelote basque ni son esprit.
Depuis, les français détiennent le plus de médaille d’or (8) obtenus lors de ces réunions mondiales où l’Espagne, les États-Unis et le Mexique se distinguent.

Caractéristiques de la Cesta Punta:

La cesta punta se joue sur un fronton appelé Jaï Alaï, composé d’un frontis ou mur de frappe de 10m de large, d’une aire de jeu (cancha) d’une longueur de 50 à 56m avec un mur gauche et un mur de retour. C’est une des différences avec le grand chistera qui se joue sur une aire libre (sans ce mur de côté).

La Cesta Punta exige un effort violent et requiert de grandes qualités physiques. C’est une discipline pour athlètes accomplit. La partie se joue en 35 points et oppose 2 équipes de 2 joueurs, delantero y zaguero (un avant et un arrière). Le jeu consiste à envoyer contre le fronton la pelote servie par l’adversaire, en la reprenant soit à la volée, soit après un (seul) rebond.

Le mondial de Cesta Punta – Hossegor du 2 au 10 septembre 2011
[youtube kAFDlgMRMZE 530 350]

Présentation

JB Vannier

Depuis 2005 à Buenos Aires, Jean Baptiste Vannier avec Latitud Argentina organise des voyages sur mesure en Argentine avec des extensions au Chili, en Bolivie et au Pérou.
Nous proposons des circuits personnalisés en auto-tour ou avec chauffeur-guide dans les plus belles régions et sur les plus beaux sites.
Les Andes, l'Antarctique, le Cap Horn, la Patagonie résonnent comme autant de promesses de grands espaces et de dépaysements!
Satisfaction garantie!

Ecrire un commentaire

Cliquez ici pour nous écrire

Bienvenue sur Latitud argentina - Voyages & Magazine!
En complément de Latitud argentina - Voyages et pour ouvrir une fenêtre sur l'Argentine, vous retrouverez dans Latitud argentina - Magazine votre destination préférée avec ses arômes, ses sens et ses couleurs...suite...

Contact Latitud argentina Voyages