voyagez en Argentine
Artistes Livres

Florent Pagny, néo-patagon?

pagny
Loin des stéréotypes de ces riches européens et nord-américains qui achètent des milliers d’hectares en Patagonie, il est intéressant de noter que bons nombres sont des entrepreneurs qui jouent en quelques sortes leur rôle et trouvent leur place en se situant dans la droite ligne des pionniers. Ils ont les moyens d’accomplir leur rêve certes, mais leur approche n’est pas spéculative. Ils trouvent leur plaisir dans cette sensation de créer leur monde et de bâtir un univers qui leur appartient sans nécessité de vouloir le dominer car la Patagonie est par nature indomptable, imprévisible. La liberté a ses contraintes. Elle vous rappelle sans cesse à  l’humilité tel un montagnard dans les Grandes Jorasses…

La Patagonie…Florent Pagny…le lien est vite fait, mais c’est avant tout la démarche du bonhomme qui est intéressante, comment passe-t-on des rampes des projecteurs à  la solitude de ces terres extrêmes? quand une vie ne vous prédestine à  priori pas à  cet exil intérieur…alors Florent, néo-Patagon?

Dans Florent Pagny, libre et vivant – l’Argentine et plus particulièrement la Patagonie tiennent une place importante dans le nouveau livre d’Annie et Bernard Réval, deux auteurs français spécialisés dans les livres sur la chanson française. Nous nous sommes livrés au jeu de l´interview avec les biographes.

Latitud Argentina : Nous n´avons pas réellement de questions à  propos de Florent Pagny, toutefois, il nous paraît intéressant de développer cette idée des rapports qu’entretient Pagny avec la région dans laquelle il vit. Tout d’abord, pourriez-vous nous dire en quelques mots qui est vraiment Florent Pagny ?

A. Reval : « Florent est né en France, à  Chalon-sur-Saône (au cœur de la Bourgogne), en 1961. Après une adolescence savoyarde à  Bonneville, il est devenu rapidement l’un des chanteurs les plus populaires dans les pays francophones. Depuis bientôt trente ans, il véhicule une image de rebelle sympathique qui dit haut et fort ce qu’il pense. Au-delà  de l’étiquette, il existe un autre Florent, plus intime, moins caricatural. Pendant des mois, nous sommes partis sur sa piste en liaison avec plus de 70 musiciens, réalisateurs, chanteurs, compositeurs et familiers. Parmi eux, nous avons eu la confiance de Marie-Claude Pietragalla, Mireille Mathieu, Alain Corneau, Daran, etc. et je peux assure que l’aventure a été passionnante. »

L.A : Florent Pagny a découvert la Patagonie au milieu des années 90. Dans le livre, vous racontez sa rencontre parisienne avec Azucena, celle qui aujourd’hui partage sa vie et lui a donné deux beaux enfants. Aujourd’hui, peut-on dire que l’Argentine est devenue un refuge pour Florent, une source d’inspiration ?

B. Reval : « Oui, c’est certain. Je pense notamment à  La Légende de Carlos Gardel et à La Folie d´un ange dans l’esprit Piazzolla. Florent a trouvé en Patagonie l’immensité, la solitude et la liberté ! Dans notre livre, nous racontons la vie dans cette terre irréelle, si souvent croisée au détour d’un documentaire ou sur des pages de papier glacé, tournées machinalement. Les images du sud sont pittoresques. La région plus centrale où réside Florent (dans la province de Chubut) est unique, sans limites définies, avec certainement les plus beaux couchers de soleil du monde. Comment ne pas s´en inspirer ? A l’image du condor, symbole de la liberté totale, on ne peut que se sentir tout petit, seul dans ces paysages variés. Dans un tel environnement, les thèmes et les chansons viennent tout naturellement. “Pour vivre là-bas, dit Florent, il faut y aller avec son autre moitié, plaisante Florent. Si tu y vas tout seul, tu vas rester tout seul !” 1. »

L.A : La Patagonie pour Florent Pagny est un changement de vie au quotidien, comparée à la vie en Ile-de-France.

« B. Reval : « Il faut tout de même près de onze heures de vol pour arriver à  Buenos-Aires, sans parler du second vol pour Bariloche. Dans l’avion qui relie les deux villes, on peut distinguer par le hublot une espèce de paysage presque lunaire… Le changement est radical. “Ce qui se passe en Patagonie est tellement naturel, confie Florent. C’est l’opposé de tous nos problèmes d’aujourd’hui : l’eau coule dans la rivière, tu peux encore te baisser et la boire, l’air est sain, la bouffe est saine”1. Depuis plus de quinze ans, Florent a établi un pont entre la nature et la civilisation. Il continue à  venir s’agiter dans le microcosme du showbiz et retourne dès le lendemain matin au pays des lacs paisibles ! Finalement, le petit gars de Chalon-sur-Saône a trouvé son équilibre à  des milliers de kilomètres ! En 2002, Jacques Cortal a offert à  Pagny un rôle dramatique dans un très beau film (Quand je vois le soleil). Le réalisateur nous a confié son approche du chanteur/acteur en Patagonie lors de promenades riches en enseignements. Il en a profité pour apprécier les paysages avec Florent, un guide d’exception : “Tu vois, Jacques, ce petit lac de montagne avec les jets ski pour les copains, c’est chez moi ! Après, c’est… chez Benetton !”.»

L.A : Il n’est pas rare d’entendre que de nombreux riches nord-américains et européens achètent des estancias car c’est une mode. Je crois savoir que Pagny n’a pas abordé cela avec la même philosophie. La Patagonie, et plus particulièrement la région où vit Florent Pagny, est liée à  l´élevage. Son estancia est-elle vivante dans ce sens ?

A.Reval : « Tout à  fait. D’ailleurs, Florent évoque souvent l´exploitation et la production de son estancia. Le portrait de Pagny à  cheval avec les gauchos, dans sa propriété de quatre mille hectares, est bien réel. Il s’active entre moutons et vaches. Il s’occupe lui-même de la esquilada, va aux ventes aux enchères où il achète ses taureaux, et part sur sa monture accompagner le troupeau sur les hauts plateaux pour le pâturage d’été. Cette image exprime une réalité. Florent sait exactement ce qu’est une exploitation de moutons, l’analyse d´une laine… Par ailleurs, gérant de la SARL Cuadradra Productions, il a fait enregistrer des marques déposées aux noms évocateurs (Chubut, Cholila, Cuadrada Car, Cuadradra Oil…). Pour cette dernière, la société est basée en France, à  Boulogne-Billancourt. Son exploitation se situe en amont, sur le quarante-deuxième parallèle, dans la précordillère des Andes. C´est dans la province de Chubut que le fruit sauvage de la “rosa mosqueta”, mûri au soleil, est récolté. Voilà  donc Florent, gestionnaire depuis quelques mois d’une nouvelle enseigne qui commercialise (depuis Comodoro Rivadavia) une huile d’une très grande pureté ainsi qu’une tisane aux propriétés uniques ! Il en parle avec passion et on le comprend… »

L.A : Florent Pagny a une vision précise de la Patagonie et de l´Argentine en général. étant donné qu´il est marié à  “une locale”, il a dans ses chansons plusieurs titres référence à  cette terre d´adoption. Si vous deviez retenir une seule composition, laquelle choisiriez-vous ?

A.Reval : « Un jour, à  l´Olympia, Florent a traduit cette « béatitude » par une chanson. De tous ses morceaux, c’est celui que nous préférons. En quelques mots, il dit tout de sa vie : l’équilibre avec la nature, sa communion avec les animaux, avec les hommes. Son visage paraît radieux, c’est un peu comme certains sourires inattendus et bouleversants de Lino Ventura au détour d’une pellicule. La Patagonie n’est pas étrangère à  cette plénitude. »

Une sensation franche
Cette lumière blanche
J’ai enfin trouvé
La paix que je cherchais
Terre
(Jean-Marie Marier – Benjamin Raffaëlli/Patrick Dupont)

Extraits de Florent Pagny, libre et vivant (Annie et Bernard Réval) Volum Editions.
Actuellement en vente en Libraires et sur Internet
Site internet: www.livres-artistes.fr

Présentation

JB Vannier

Depuis 2005 à Buenos Aires, Jean Baptiste Vannier avec Latitud Argentina organise des voyages sur mesure en Argentine avec des extensions au Chili, en Bolivie et au Pérou.
Nous proposons des circuits personnalisés en auto-tour ou avec chauffeur-guide dans les plus belles régions et sur les plus beaux sites.
Les Andes, l'Antarctique, le Cap Horn, la Patagonie résonnent comme autant de promesses de grands espaces et de dépaysements!
Satisfaction garantie!

1 commentaire

Cliquez ici pour nous écrire

  • Bonjour, je découvre totalement ce livre que j’aimeraie assez lire car ,je suis une grande fan de florent pagny d ailleur je serais a son concert le 10 octobre au zenith de nantes . je le trouve fascinant mysterieu, très vrai,et surtout je me retrouve toujours dans ces textes toujours bien accorder avec la juste melodie qui lui correspond c est un artiste en OR….. MERCI A VOUS SALUT NATH.