voyagez en Argentine
Gaucho

D’où vient le mot Gaucho?

ebelot pampa
Le gaucho est l’homme emblématique de la Pampa et par extension de l’Argentine. Tour à  tour contrebandier pendant « l’âge du cuir » puis redoutable guerrier pendant « l’âge du cheval », il est avant tout l’être indomptable et insoumis qui fuit l’ordre établi. Son territoire remplit l’espace temporel et physique; amant de la liberté il a été le découvreur et le défricheur de la « tierra de nadie », premier entrepreneur des vastes plaines et co-habitant pacifique des indiens natifs.
Gaucho: l’étymologie provient du gallicisme espagnol « gaucho », dérivé lui-même du français (ou provençal) « gauche », (utilisé dans l’architecture, mathématique, marine); au sens figuré: mal incliné, dévié, égaré, décliné.

  1. On qualifie ainsi au XVIIIe siècle l’homme de la campagne des plaines fertiles du Rio de la Plata, vagabond des champs, travailleur agricole salarié ou non-déclaré, contrebandier du cuir, regroupé autour des premières estancias; cavalier habile aux habits et aux coutumes particulières que l’on appelait aussi « changador » ou « gauderio ». Pendant les guerres d’indépendance il était synonyme de troupe irrégulières de la cavalerie patriote.
  2. Plus tard le terme gaucho s’est appliqué aux campagnards en général, dédiés au travail du bétail en Amérique Méridionale, en Argentine, en Uruguay et dans l’extrême Sud du Brésil.
  3. Il s’applique aujourd’hui à  tous les hommes de la campagne qui utilisent le cheval dans la région du Rio de la plata, pour les individus habiles et habitués au travail du bétail et par extension à  l’homme généreux et hospitalier. D’où ce néologisme « gauchada » dans le sens de « faveur désintéressée ».
  4. Dans le Rio Grande do Sul (Brésil) le gaucho c’est celui qui naturellement présente l’état de « gaucho »
  5. En Argentine, en Uruguay, le chien errant des campagnes s’appelle le perro gaucho (littéralement le chien gaucho).

gaucho
Par ailleurs, il est notable que nombre de mots de vocabulaire employés dans les parages du Rio de la Plata dérivent d’un apport externe à  la langue originale espagnole. Ainsi « rancho » qui qualifie encore aujourd’hui l’habitation sommaire des campagnards dérive d’un terme marin. C’était ces abris sommaires sur les bateaux qui ne possédaient pas de pont. « Boliche » qui désignait un petit commerce sans valeur et sans intérêt (cela désigne aujourd’hui un bar-boîte de nuit) est un petit poisson sans valeur aucune. « Flete » qui désignait un cheval rapide (aujourd’hui un petit camion de transport à  tout faire) était en réalité un bateau léger, etc… à  ce titre, ces mots empruntés au vocabulaire marin nous permet d’en savoir un peu plus sur les origines du gaucho « vagabond »: ils sont des évadés, des déserteurs, des marins qui trouvent leur compte sur ces immenses « terres de personne », habitués à  la rusticité, à  la précarité et qui vivent en marge de la société. Ils sont de toutes origines (espagnols, portugais, indiens, métis, esclaves africain) et de toutes les couleurs (blanc, noirs, mûlatre…).

Depuis la fin du XIXe siècle le gaucho a contribué très largement à  procurer à  une Nation une identité qu’elle se cherchait. Nombre d’écrivains, de poètes ont glorifié et mystifié sa personne et malgré toutes les études, hypothèses et théories des plus poussées, le gaucho reste mystérieux car ses ascendances sont floues et semées de fausses pistes. Depuis Martin de Moussy en 1860, Emile Daireaux en 1887 à  Paul Groussac en 1900, en passant par Ernesto Quesada en 1902 ou encore Leopolo Lugones en 1924, bien des aspects de ses origines restent incertaines. Le Centaure de la Pampa continue son vagabondage…

gaucho à  cheval

Source de la définition de l’historien et anthropologue Uruguayen Fernando Assunção

En forme de conclusion, nous récapitulons les hypothèses antérieures de l’attribution de la langue de l’origine du mot gaucho par auteur:

Langues Eurasiennes

Castellano Gaucho Emilio Daireaux – 1887
Compte de Saint-Foix – 1892
Alfredo Monla Figueroa – 1912
Almachio Cirne – 1933
Guacho Paul Groussac – 1893
Julio Llanos – 1906
Guancho Mariano A. Pelliza – 1894
Ganado Lino Delvalle Carbajal – 1899
Gauderio Paul Groussac – 1900
Gacho Arturo Costa Alvarez – 1926
José M. de Alcanzar
Gaudio Arturo Costa Alvarez – 1926
Arturo Costa Alvarez – 1926
Arturo Costa Alvarez – 1920
Gaucho Juan Escayola – 1936
Fernando Assunção – 1958
Guaso Buenaventura Caviglia – 1928
Gatucho Simon S. Lucuix – 1958
Gabucho Fernando Assunção – 1958
Garcia Capurro – 1985
Gaucino Walter Spalding – 1933
Portugais Gaudio Ricardo Rojas – 1917
Galucho Mansueto Bernardi – 1927
Garrucho Buenaventura Caviglia – 1928/30
Gage Buenaventura Caviglia – 1934
Gitan Gaudscho Lehmann Nitsche – 1927
Basque Uaucho Altube et Lerchundi – 1927
Gauchori Wilhem Giese – 1952
Arabe Washi Leopoldo Lugones – 1924
Latin Gaudeo Vicuna Mackenna – 1856
Zorobabel Rodriguez – 1875
Français Gauche Ernesto Quesada – 1902
Anglais Gauk Emeric Vidal – 1820
Allemand Gauch Carlos Teschauer – 1927
Hébreu Gau Miguel Mossi – 1895

Langues Indoaméricaines

Guarani Huachu Vicente Rossi – 1921
Guau-che Aurelio Porto – 1946
Guau-zoo Rafael Schiffiano – 1956
Charrua Gauderio Samuel Lafone Quevedo
Tupi Guaxe Nelson de Senna – 1928
Ngu-a-u-xu Pedro Faber Hlembeck
Pampéen Cauchu Euleterio Tiscomia- 1925
Araucano Gau-che Michel Mossi – 1895
Huachu Martiniano Leguzamon
Cachu

Gatch

Kaci

Jean Victor de Martin de Moussy
Paolo Mantegazza – 1867
Gaston Maspero – 1875
Luciano Abeille – 1900
Eric von Rosen – 1902
Rodolfo Lenz – 1905
Quechua Cauchu-k Matias Calandrelli- 1011
Caguauchu Romulo Cuneo Vidal – 1920
Calamaichu Romulo Cuneo Vidal – 1927
Guascho Emilio Corbière – 1929
Aymara Chacha Frédérique Sommer – 1927
Caucano Cauca Daniel Barroz Grez – 1897

Présentation

JB Vannier

Depuis 2005 à Buenos Aires, Jean Baptiste Vannier avec Latitud Argentina organise des voyages sur mesure en Argentine avec des extensions au Chili, en Bolivie et au Pérou.
Nous proposons des circuits personnalisés en auto-tour ou avec chauffeur-guide dans les plus belles régions et sur les plus beaux sites.
Les Andes, l'Antarctique, le Cap Horn, la Patagonie résonnent comme autant de promesses de grands espaces et de dépaysements!
Satisfaction garantie!

Ecrire un commentaire

Cliquez ici pour nous écrire

Bienvenue sur Latitud argentina - Voyages & Magazine!
En complément de Latitud argentina - Voyages et pour ouvrir une fenêtre sur l'Argentine, vous retrouverez dans Latitud argentina - Magazine votre destination préférée avec ses arômes, ses sens et ses couleurs...suite...

Contact Latitud argentina Voyages