voyagez en Argentine
Livres

[Livre] Mourir pour Buenos Aires – Jacques de Liniers, le chevalier du Nouveau Monde

Jacques de Liniers
Jacques de Liniers, un français qui en son temps et pour différentes raisons était au service de la couronne d’Espagne, est devenu un symbole de l’histoire de l’Argentine pour avoir repris et défendu Buenos Aires à l’invasion des anglais en 1806 et 1807. Aujourd’hui perçut comme un symbole de l’indépendance et de la liberté pour son rôle joué au moment de ces invasions, il n’occupe cependant pas la place qu’il mérite pour avoir défié les révolutionnaires de mai 1810. Noblesse oblige, il tenait à l’honneur de son nom et à la fidélité à la couronne qu’il servait.
Pour en savoir plus sur l’histoire épique de Jacques de Liniers, voir tous nos articles sur ce personnage clé de l’histoire de l’Argentine.

Mourir pour Buenos Aires

Une vie incroyablement romanesque ! La gloire y alterne avec les noires épreuves.
Jeune aristocrate français (né à Niort en 1753), Jacques de Liniers est formé à Malte d’où il sort chevalier puis officier de cavalerie dans l’armée de Louis XV. Avec l’accord de la France, il rejoint la Marine espagnole et se couvre de gloire lors de plusieurs actions audacieuses contre les Barbaresques et les Anglais sur le théâtre européen de la guerre d’Indépendance américaine. Et puis il connaît l’apothéose dans le Rio de la Plata (Argentine, Uruguay, Paraguay, Bolivie) dont il sera le vice-roi adulé après avoir battu à deux reprises et de façon épique les conquérants anglais.
Mais les épisodes sombres succèdent aux pages glorieuses : faute secrète de jeunesse, Conseil de guerre, deux fois veuf, scandale amoureux… Le pire survient au soir du deuxième combat qu’il commande contre les Anglais pour la Defensa de Buenos Aires : il est initialement battu, isolé, perdu avant de reprendre victorieusement l’ascendant.
Personnalité charismatique impressionnante de bravoure et d’audace, il se relèvera de toutes ces épreuves. Il se couvrira de gloire et d’honneur. Son immense popularité auprès de la population l’aurait destiné à prendre la tête de la rébellion pour l’indépendance et devenir ainsi le Bolivar de la jeune Argentine. Par loyauté, il choisira la mort dans l’honneur et meurt fusillé en héros (1810).

Le dernier des chevaliers repose au Panthéon des marins illustres à Cadix.
Une superbe épopée !
Jérôme Millet
Général de corps d’armée (2S)
Président de l’association Mémoire de Jacques de Liniers (2000 à 2011)

Mourir pour Buenos Aires – Jacques de Liniers, le chevalier du Nouveau Monde
De Jacques MARZAC
Edition La Découvrance – Collection : Pérambulation – décembre 2016
Commander sur le site de l’éditeur

Présentation

JB Vannier

Depuis 2005 à Buenos Aires, Jean Baptiste Vannier avec Latitud Argentina organise des voyages sur mesure en Argentine avec des extensions au Chili, en Bolivie et au Pérou.
Nous proposons des circuits personnalisés en auto-tour ou avec chauffeur-guide dans les plus belles régions et sur les plus beaux sites.
Les Andes, l'Antarctique, le Cap Horn, la Patagonie résonnent comme autant de promesses de grands espaces et de dépaysements!
Satisfaction garantie!

Ecrire un commentaire

Cliquez ici pour nous écrire