voyagez en Argentine
Faune

Patagonie Atlantique > la Baleine Franche Australe

baleine

La Péninsule Valdés est l’une des destinations obligés lorsque l’on visite l’Argentine. Sa principale attraction entre les mois de juin et de décembre est la rencontre avec les Baleines Franches Australes.
Elles descendent à  cette époque de l’année vers le Sud, évoluent dans le refuge naturel de Golfe Nuevo et San José choisit par leur instinct, pour mettre bas avant de rejoindre en été (austral) les eaux de l’Antarctique.
Pouvant être observées depuis les plages de la Péninsule Valdés ou à  bord de petites embarcations, la Baleine Franche Australe offre à  elle seule un spectacle émouvant.

En espagnol elle s’appelle la Ballena Franca Austral, son nom anglais est en réalité Right Whale – que l’on peut traduire par la baleine indiquée- qui lui a été donné pour sa facilité à  être chassé. Cela lui a valu d’être chassé impitoyablement à  l’époque des baleiniers de la fin du XIXème siècle.

A partir de l’interdiction de chasse de cette espèce, la population a commencé à  se récupérer doucement et dès 1971 la présence des baleines franches en Péninsule Valdés a été remarqué.
En dépits de cela, sa lente récupération classe l’espèce en danger par les instances internationales.

La Baleine Franche Australe

Son caractère pacifique et curieux permet une observation facile et intéressante. La baleine n’hésite pas à  s’approcher de l’embarcation, se penche sur le flanc pour vous regarder avec l’oeil qui ressort de l’eau.
Un des aspects les plus intrigant et spectaculaires reste les sauts qu’elles peut effectuer. Cet animal gigantesque défie les lois de la gravitation et sort de l’eau ses 30 tonnes…les scientifiques l’expliquent de plusieurs manières : cela pourrait être de vouloir garder la relation avec ses congénères, de démontrer se force, de marquer son territoire ou encore se défaire des parasites qui dérange leur peau.

Baleine franche austral

Espèce: Cétacé

Famille: Balaenidae

Nom scientifique: Eubalaena Australis
du grec EU: véritable, du latin AU: Sud

  • Elle appartient à  la famille des baleines car elle possède des fanons et non des dents
  • La femelle adulte peut mesurer jusqu’à  13,5m et peser 35 tonnes
  • Le mâle peut atteindre 12,5 m et peser 30 tonnes
  • A leur naissance les petits mesurent 5,5m et pèse 3 tonnes
  • Vitesse: entre 2,5 et 4,5km/h

Population:

  • Entre 5400 et 7000 est l’estimation du nombre de Baleines Franches Australes
  • 20% de cette population passe par la Péninsule Valdés entre juin et décembre, le mois d’août voyant sa plus grande concentration.

Comme tout mammifère:

  • Sa respiration se fait par des poumons et non des branchies
  • Elle a le sang chaud et non froid comme les poissons.

Observation à Puerto Piramides

Les baleines franches mangent en famille

Sciences-et-Avenir.com du 09/02/09

Les baleines qui donnent naissance à  leurs petits dans l´Atlantique, au large des côtes argentines, leur montrent ensuite où aller se nourrir dans l´océan, selon une étude.

Une baleine franche et son petit: à  la naissance il mesure environ 2 mètres et pèse environ une tonne. (John Atkinson, Ocean Alliance)
Après avoir mis au monde leurs petits au large de la Péninsule Valdés, en Argentine, les baleines franches australes partent pour un grand périple dans l´océan Atlantique sud pour se nourrir. Au cours de ce voyage gastronomique, qui vient compenser des mois de diète, les mères enseignent à  leurs baleineaux les ‘bonnes adresses’ océaniques, selon des chercheurs de l´Université de l’Utah, aux États-Unis.

Il est très difficile de traquer visuellement les baleines franches australes (Eubalaena australis) dans l’immensité de l´Atlantique sud. Pour savoir où les mammifères marins allaient se nourrir, l’équipe de Vicky Rowntree et Mariano Sironi (Institut argentin de protection des baleines) a eu recours à  des analyses génétiques et isotopiques.

Les chercheurs ont prélevé des échantillons de peau sur les baleines à l’aide d’un instrument de la taille d´un gros stylo. Ils ont ensuite analysé l’ADN mitochondrial (transmis par la mère) pour établir les relations de parentés entre les baleines. Ils ont aussi procédé à une analyse des isotopes d’azote et de carbone, les formes particulières de ces éléments dépendant de l´endroit où la nourriture a été ingérée.

Rowntree et ses collègues ont ainsi pu établir que les baleines appartenant à  une même lignée mangeaient dans les mêmes endroits, notamment les mères et leurs petits. Les chercheurs en concluent qu´elles enseignent ainsi aux baleineaux les endroits où leur nourriture favorite -krill et copépodes- est abondante.

C.D.

Présentation

JB Vannier

Depuis 2005 à Buenos Aires, Jean Baptiste Vannier avec Latitud Argentina organise des voyages sur mesure en Argentine avec des extensions au Chili, en Bolivie et au Pérou.
Nous proposons des circuits personnalisés en auto-tour ou avec chauffeur-guide dans les plus belles régions et sur les plus beaux sites.
Les Andes, l'Antarctique, le Cap Horn, la Patagonie résonnent comme autant de promesses de grands espaces et de dépaysements!
Satisfaction garantie!

Ecrire un commentaire

Cliquez ici pour nous écrire