voyagez en Argentine
Livres

8 jours en Patagonie avec Michel Houellebecq

manchots
A l’occasion d’un court voyage de 8 jours en Patagonie, les aventures et entretiens de l’auteur journaliste et traducteur brésilien Juremir Machado da Silva, sa femme et le romancier français (Prix Goncourt 2010) au sud de l’Argentine sera l’objet d’un livre et publié sous le titre En Patagonie avec Michel Houellebecq.

“Je pars en Patagonie avec ma femme, veux-tu nous accompagner ?” proposait en 2007 le journaliste, écrivain et traducteur Juremir Machado da Silva à Michel Houellebecq, alors en promotion au Brésil. “Le bout du bout du monde, c’est mon rêve”, lui répondit en substance l’auteur de La Possibilité d’une île. Les voilà sur la Terre de Feu philosophant sur Dieu, Céline, Proust, Baudelaire, les vertus comparées des loups marins (“Ils n’honorent pas l’espèce animale à rester vautrés toute la journée sur les rochers”) et des pingouins… Ces huit jours pas comme les autres sont relatés par Juremir Machado sous le titre En Patagonie avec Michel Houellebecq. Ce récit très enlevé, qu’Edgar Morin, l’un des premiers lecteurs du manuscrit, qualifie de “réjouissant, alerte et inattendu”, sera publié en septembre par les éditions du CNRS, qui en ont acquis les droits mondiaux (à l’exception du Brésil).

Source: L’Express-Culture

Houellebecq au pays des pingouins

Suite à sa parution en septembre 2011, Sébastien Lapaque nous livre sa critique de En Patagonie avec Michel Houellebecq.

En 2007, le romancier a accompagné son traducteur brésilien en Terre de Feu.

Dans Ennemis intimes (Flammarion/Grasset, 2008), le rusé Michel Houellebecq s’est naguère prêté à étrange dialogue par voie électronique avec le naïf Bernard-Henri Lévy dans lequel il a eu l’art de ne pas dialoguer avec son interlocuteur, se contentant d’esquiver les motifs de fâcherie avec un art de la fugue qui n’appartient qu’à lui. On le regrette. À propos de la gauche morale, de la fascination de l’élite française pour l’Amérique ou de Jean-Pierre Chevènement, véritable « ennemi intime» de BHL que l’auteur des Particules élémentaires a soutenu à l’occasion de l’élection présidentielle de 2002, leur échange de mails aurait pu être saignant.

Mais Michel Houellebecq possède le «sens du combat». Obstinément mutique en certaines rencontres, il peut laisser aller le flot dense de sa parole et de sa pensée pour peu que son interlocuteur lui convienne. Ainsi Juremir Machado da Silva, son traducteur au Brésil, aux côtés duquel il s’est prêté à une façon de dérive poétique de sept jours en Terre de Feu en 2007. À cette occasion, il s’est laissé aller à de passionnantes confidences sur le monde et la vie, l’art et la religion, le sexe et l’amour, l’espoir et le désespoir, sans oublier les pingouins, les loups de mer et tous les animaux qu’il a observés du côté des glaciers bleus de la Terre de Feu.

Rendez-vous avait été pris à Porto Alegre, où Juremir Machado da Silva, romancier, critique et théoricien de la littérature qui a également traduit Charles Baudelaire, Claude Simon et Maurice G. Dantec, enseigne à l’université. De Porto Alegre à Buenos Aires et de Buenos Aires à Ushuaïa, Michel Houellebecq a d’abord été assez silencieux. Dans son livre piquant, plein de notations drolatiques et de considérations érudites, Juremir rend bien compte des « Hum… Humm… Hummm… » avec lesquels le romancier aime ponctuer une conversation, laissant son interlocuteur parler tandis que s’échauffe sa forte cervelle. Chez Michel Houellebecq, la pensée se mêle sans cesse à l’art. Et il a le don d’être drôle. Ainsi lorsqu’il évoque les mérites comparés des pingouins — qu’il admire — et ceux des loups de mer — qu’il méprise. Il y a chez lui quelque chose d’un moraliste pour qui l’observation du règne animal est toujours riche en leçons sur l’humanité. Entendre le romancier congelé le rappeler au bout du monde a je-ne-sais-quoi de poilant.

En Patagonie avec Michel Houellebecq de Juremir Machado da Silva
Traduit du portugais (Brésil) par Erwan Pottier
CNRS Editions, 220 p., 17,90 €.
Paru dans le Figaro littéraire du jeudi 29 septembre 2011, en la fête de saint Michel.

Présentation

JB Vannier

Depuis 2005 à Buenos Aires, Jean Baptiste Vannier avec Latitud Argentina organise des voyages sur mesure en Argentine avec des extensions au Chili, en Bolivie et au Pérou.
Nous proposons des circuits personnalisés en auto-tour ou avec chauffeur-guide dans les plus belles régions et sur les plus beaux sites.
Les Andes, l’Antarctique, le Cap Horn, la Patagonie résonnent comme autant de promesses de grands espaces et de dépaysements!
Satisfaction garantie!

Ecrire un commentaire

Cliquez ici pour nous écrire

Bienvenue sur Latitud argentina - Voyages & Magazine!
En complément de Latitud argentina - Voyages et pour ouvrir une fenêtre sur l'Argentine, vous retrouverez dans Latitud argentina - Magazine votre destination préférée avec ses arômes, ses sens et ses couleurs...suite...

Contact Latitud argentina Voyages