voyagez en Argentine
Misiones

Les Missions Jésuites du nord-est de l’Argentine

San Ignacio mission jesuite
Outre les fameuses chutes d’Iguazu et si le temps de voyage le permet, une visite aux vestiges des missions Jésuites dans le nord-est de l’Argentine permet d’approfondir la découverte de cette région subtropicale.

Dans la région peuplée par les indiens Guaranis, la Compagnie de Jésus a concrétisé un projet d’évangélisation au XVIIe et XVIIIe siècle. Il s’est terminé du jour au lendemain avec la décision des bourbons espagnols d’expulser les Jésuites en 1767.
Grâce à leurs connaissances de la langue des Tupis du Brésil (une langue proche du Guaranis), ils commencent ces établissement avec les indiens Guaycurúes au nord-est d’Asunción (Paraguay actuel), avec les Guaranís au sud et avec les Tapes au Nord-est, dans la zone du Guayrá.

Leur entreprise d’évangélisation donnera les meilleurs résultats avec les Guaranis et devront faire face aux incursions violentes des bandeirantes venus du Brésil pour emporter leur butin humain quand la main d’œuvre d’Afrique ne suffisait pas. Cet épisode est bien représenté dans le film Mission.
Les Missions guaranis sont historiquement les plus fameuses car elles ont obtenus des résultats étonnants : leur degré de développement et d’organisation sont exemplaires. La collectivisation est incomparable avec d’autres missions et les historiens s’accordent à dire que cela est du très certainement au fait que les indiens guaranis avaient des prédispositions naturelles et étaient plus avancés culturellement que d’autres ethnies (Guaycurues, Charruas, Mbayas). Ils ont rendus possible ce succès obtenus de manière graduelle par l’attention portée par les missionnaires.

Les missionnaires jésuites ont laissé derrière eux une trentaine de réductions et villages guaranis. Dont 11 d’entre elles se trouvent dans la province argentine de Misiones, 4 dans la province de Corrientes, 7 sur l’actuel territoire du Brésil et 8 au Paraguay.
Des 33 existantes, 7 sont aujourd’hui classées au Patrimoine de l’Humanité de l’Unesco dans les années 80.

Le nom de cette province, Misiones, provient bien entendu de cet héritage du patrimoine historique.
Depuis la ville de Posadas, ont peut visiter facilement les vestiges de 3 d’entre elles: Santa Ana, Nuestra Señora de Loreto (N-D de Lorette) et San Ignacio Mini.
ange

Santa Ana et Nuestra Señora de Loreto

Les ruines de Santa se situent à 40km de Posadas par la RN12. Elles sont une bonne représentation de l’architecture et du tracé urbain des jésuites.
Santa Ana a été fondée en 1632 et malgré la jungle qui la recouvre en partie, on peut apprécier les escaliers du temple et la structure productive où vécurent près de 4000 indiens guaranis. Un centre d’interprétation permet de s’imaginer sa splendeur passée.
Quelques 10km plus au Nord subsistent les vestiges de Nuestra Señora de Loreto. Fondée en 1632 et abandonnée en 1686, elle se distingue pour avoir abriter en son sein la première imprimerie du pays. C’est ici qu’ont été imprimé les premiers dictionnaires guaranis-espagnol en 1700.
On peut apprécier également les vestiges de l’église, l’horloge solaire et la chapelle de la Vierge de Loreto.

San Ignacio Mini

San Ignacio Mini est la mieux conservée des réductions. Elle se situe à 60km au Nord-Ouest de Posadas et a été fondée en 1610. La mission a regroupé jusqu’à 3300 personnes. Elle n’est pas la plus grande mais était la mieux organisée et administrée.
On y reconnait facilement le tracé avec la place centrale et distribué autour d’elle l’église monumentale, la maison des missionnaires, le cimetière, les habitations, ateliers, hôpital…
Pour la construction, la pierre locale a été utilisée. De grands blocs de pierre rouge taillés qui illustrent parfaitement le baroque colonial.
Avec les années, cette mission qui se trouve sur la route des chutes d’Iguazu quand on se dirige vers le Nord a su s’organiser pour offrir au public une infrastructure qui permet de mieux comprendre la vie dans une mission. Son organisation et ses objectifs. Il existe des visites guidées et à la tombée de la nuit un son et lumière qui recrée l’histoire de ces missions.

Un peu plus loin, près des rives du fleuve Uruguay, il y a les réductions de Santa Maria La Mayor et de San Javier. De l’autre côté de la frontière, il y a la mission de San Miguel au Brésil. Un autre établissement d’importance est Trinidad, près d’Encarnacion au Paraguay.

A lire aussi:

Présentation

JB Vannier

Depuis 2005 à Buenos Aires, Jean Baptiste Vannier avec Latitud Argentina organise des voyages sur mesure en Argentine avec des extensions au Chili, en Bolivie et au Pérou.
Nous proposons des circuits personnalisés en auto-tour ou avec chauffeur-guide dans les plus belles régions et sur les plus beaux sites.
Les Andes, l’Antarctique, le Cap Horn, la Patagonie résonnent comme autant de promesses de grands espaces et de dépaysements!
Satisfaction garantie!

Ecrire un commentaire

Cliquez ici pour nous écrire

Bienvenue sur Latitud argentina - Voyages & Magazine!
En complément de Latitud argentina - Voyages et pour ouvrir une fenêtre sur l'Argentine, vous retrouverez dans Latitud argentina - Magazine votre destination préférée avec ses arômes, ses sens et ses couleurs...suite...

Contact Latitud argentina Voyages