voyagez en Argentine
Histoire

Patagonie préhistorique> Leonerasaurus Taquetransis

Leonerasaurus Taquetransis
Une nouvelle espèce de dinosaure a été découverte en Argentine, paradis pour les paléontologues. Il éclaire sur l’origine des gigantesques herbivores qui ont habité la Terre il y a 170 millions d’années, a indiqué à l’AFP un scientifique à l’origine de cette découverte. Les nombreuses fossiles de dinosaures découverts en Argentine lui ont valut le surnom de « Jurassic Park ».

Cette fois-ci c’est en Patagonie, dans la Province de Chubut que cela se passe. Le fossile a été retrouvé dans un gisement de l’ère jurassique situé dans les montagnes de Taquetren, d’où son nom de Leonerasaurus Taquetransis.

Le « Leonerasaurus Taquetransis » mesure trois mètres de long. Il s’agit d’une « espèce très primitive, qui vivait il y a 180 millions d’années et aide à comprendre l’évolution des géants apparus par la suite », a déclaré Diego Pol, cosignataire fin janvier d’un article annonçant cette découverte dans la revue scientifique Plos One. Diego Pol est chercheur du CONICET (Consejo Nacional de Investigaciones Científicas y Técnicas) au Musée Paléontologique Egidio Feruglio de Trelew.

Il pourrait s’agir du « chaînon manquant » entre les primitifs prosauropodes, qui vivaient au Trias supérieur et au Jurassique inférieur, et leurs successeurs, les gigantesques sauropodes.

Cette nouvelle espèce (…) nous fournit des données sur l’origine des dinosaures sauropodes, herbivores à la queue et au cou allongés, qui furent les êtres les plus grands ayant existé sur Terre », estime ainsi ce scientifique du Musée paléontologique Egidio Feruglio de Trelew (Patagonie).

Nous avons retrouvé une bonne partie du squelette du Leonerasaurus. Il manque un bout du crâne et de la queue, mais il y a la colonne vertébrale, le bassin, les pattes avant et arrière », a précisé Diego Pol, coauteur de cette découverte avec deux autres chercheurs argentins, Alberto Garrido et Ignacio A. Cerda.

Les plus connus sont l’Argentinosaurus Huinculensis, l’herbivore le plus grand jamais retrouvé (40 mètres de long), qui vivait il y a 98 millions d’années, et le Gigantosaurus Carolinii (13,5 m de long), considéré comme le plus grand dinosaure carnivore au monde, encore plus massif que le Tyranosaurus Rex.

En 1988, des paléontologues avaient aussi découvert le squelette le plus complet d’Amérique du Sud, celui d’un herbivore d’une dizaine de tonnes et de 17 m de long, baptisé Rebbachisaurus Tessonei et qui était l’un des mets préférés du Gigantosaurus, selon les chercheurs.
La Patagonie a révélés également les fossiles d’autres dinosaures tout aussi valeureux comme le Futalognkosaurus dukei et l’Austroraptor Cabazai

Sites d’intérêt:
Musée Paléontologique Egidio Feruglio
CONICET

Présentation

JB Vannier

Depuis 2005 à Buenos Aires, Jean Baptiste Vannier avec Latitud Argentina organise des voyages sur mesure en Argentine avec des extensions au Chili, en Bolivie et au Pérou.
Nous proposons des circuits personnalisés en auto-tour ou avec chauffeur-guide dans les plus belles régions et sur les plus beaux sites.
Les Andes, l'Antarctique, le Cap Horn, la Patagonie résonnent comme autant de promesses de grands espaces et de dépaysements!
Satisfaction garantie!

Ecrire un commentaire

Cliquez ici pour nous écrire