voyagez en Argentine
Culture-Coutumes

Les Fêtes de Pâques dans la Quebrada de Humahuaca

punta corral
La Semaine Sainte et les fêtes de Pâques représentent un événement majeur dans le calendrier des fêtes religieuses et des jours fériés en Argentine.
Le jeudi et le vendredi Saint sont des jours chômés pour la plupart des habitants et les célébrations se font dans tout le pays. Particulièrement le Vendredi Saint lorsque par exemple à Buenos Aires, le chemin de Croix réunit plusieurs dizaines de milliers de personnes (40 000 en 2012 et plus de 30 000 en 2011). Dans la Quebrada de Humahuaca, les festivités sont les plus émouvantes et pittoresques.

La Quebrada de Humahuaca, au Nord-Ouest de l’Argentine à 170km de la ville de Salta, la Semaine Sainte est une vieille tradition. Cette vallée est le point de passage obligé pour rejoindre l’altiplano et le sud de la Bolivie, elle fût évangélisée dès le XVIe siècle et elle laisse encore apparaître le syncrétisme entre la religion catholique et les croyances anciennes du culte de la Pachamama (la terre mère), des croyances indélébiles qui restent bien ancrées et respectées. Pour les fêtes de Pâques, la préparation, la participation, la mystique et la dévotion reste importante pour faire revivre la Passion du Christ.
Les habitants viennent parfois de très loin de leurs villages en traversant des vallées et des cols à 4000m d’altitude pour participer aux festivités.

La dévotion à la vierge de Nuestra Señora de Copacabana est un culte des plus anciens dans l’Amérique espagnole – datant de 1583, elle est accueillit dans le village de Tilcara accompagnée par les Sikuris et embellit par les Ermitas.
sikuris

Les Sikuris

Les Sikuris forment des groupes de 20 à 30 musiciens qui jouent du Siku, le nom de la flûte de pan en langue Aymara , accompagné d’un bombo (tambour), des symbales, une matraca (un instrument de percussion) qui rythme le début et la fin de chaque morceaux. Jusqu’à 3000 musiciens se réunissent certaines années.
Des musiciens locaux comme Tomas Lipan participent activement aux festivités. Leur origine est précolombienne et ces groupe de musiciens ont été intégré aux célébrations religieuses par les espagnols. On les retrouve dans toutes les fêtes de la région, notamment lors de la corrida de Casabindo en août.
ermitas de tilcara

Les Ermitas

Les Ermitas sont les actrices de la semaine sainte. Elles préparent pendant des mois des panneaux colorés pour accompagner les célébrations.
Sur ces panneaux de grandes dimensions qui sert de support, des pétales de fleurs, graines de quinoa, barbe de maïs, grain de café, graines de fruits, terre et feuilles de différentes plantes servent à représenter différentes scènes du Chemin de Croix et des passages de l’Évangile.
De véritables œuvres d’art éphémères qui seront composées chaque année et dont le savoir se transmet de génération en génération.
Un art naïf et innocent qui se cultive depuis plus de 400 ans dans cette vallée multicolore inscrit au patrimoine de l’Unesco.

La Semaine Sainte à Tilcara

  • Le Lundi Saint, le lendemain du Dimanche des Rameaux, les processions commencent avec les groupes de Sikuris qui descendent des montagnes pour recevoir la bénédiction devant l’église de Tilcara.
    Puis, ils montent à l’oratoire de Abra de Punta Corral, au dessus de la Palette des Peintres (qui surplombe le village de Maimara), pour célébrer la « mamita del cerro » à 3560m d’altitude.
  • Le Mercredi Saint, la statue de la Vierge est descendue à Tilcara.
  • Le Vendredi Saint, le jour qui réunit le plus de visiteurs, les panneaux des Ermitas sont disposés au coin de chaque rue du parcours emprunté par le chemin de croix (Via Crucis).
    Quand le jour disparait, le Christ est descendu de la croix et la procession continue accompagnée par la Madre Dolorosa (la Vierge des Douleurs) pour un nouveau chemin de croix.
  • Le Samedi Saint, les femmes de de Tilcara refont le chemin de croix, la Via Matri en portant sur leurs épaules la Vierge des Douleurs et le dimanche les décoration des Ermitas sont enlevées avant que ne disparaisse le soleil.

Pour Pâques, et du fait qu’il est presque impossible de trouver du poisson, les repas sont à base de maïs avec lequel sont préparés des « humitas ». Elles s’accompagne de mote, qui remplace le pain qui ne dure pas dans cette région sèche.

Crédit Photos: Nacho Calonge (Sikuris et Ermitas) et ClickJujuy (Punta Corral)

Présentation

JB Vannier

Depuis 2005 à Buenos Aires, Jean Baptiste Vannier avec Latitud Argentina organise des voyages sur mesure en Argentine avec des extensions au Chili, en Bolivie et au Pérou.
Nous proposons des circuits personnalisés en auto-tour ou avec chauffeur-guide dans les plus belles régions et sur les plus beaux sites.
Les Andes, l'Antarctique, le Cap Horn, la Patagonie résonnent comme autant de promesses de grands espaces et de dépaysements!
Satisfaction garantie!

Ecrire un commentaire

Cliquez ici pour nous écrire