Edito

Bienvenue sur le Magazine de Latitud Argentina!


En complément de Latitud argentina – Voyages et pour ouvrir une fenêtre sur l’Argentine, nous vous proposons ce Magazine pour retrouver votre destination préférée, ses nouveautés, ses arômes, ses sens et ses couleurs…

  • L’Argentine de A à Z sur notre Magazine
  • L’organisation de voyages sur mesure sur notre site consacré aux Voyages en Argentine
  • La page contact pour que vous puissiez nous écrire, n’hésitez pas à nous contacter pour préparer ensemble votre programme!

Nos caractéristiques principales sont de vous offrir

  • Des séjours à la carte et sur mesure entre 3 et 30 jours.
  • Un voyage personnalisé en fonction de vos souhaits et de vos possibilités
  • Nous mettons à profit nos connaissances du pays pour optimiser avec vous le contenu et le rythme de votre programme..
  • Enfin nous organisons les détails de votre séjour qui vous feront oublier le stress et profiter à plein de vos vacances…détendez-vous…vous arrivez en Amérique du Sud!

Voyages et Destinations

Croisières en Antarctique | Le Cap Horn en croisière ou à la voile | Circuits découverte en Argentine et au Chili: itinéraires Classique | Auto-tour | Chauffeur-Guide

Bonne visite et à très bientôt,
L’équipe de Latitud Argentina – Voyages & Magazine

Nous vous laissons avec ces belles lignes extraites du livre écrit par Antoine de Saint-Exupéry dans Terre des hommes

La terre nous en apprend plus long sur nous que les livres. Parce qu’elle nous résiste. L’homme se découvre quand il se mesure avec l’obstacle. Mais, pour l’atteindre, il lui faut un outil. Il lui faut un rabot, ou une charrue. Le paysan, dans son labour, arrache peu à peu quelques secrets à la nature, et la vérité qu’il dégage est universelle. De même l’avion, l’outil des lignes aériennes, mêle l’homme à tous les vieux problèmes.

J’ai toujours, devant les yeux, l’image de ma première nuit de vol en Argentine, une nuit sombre où scintillaient seules, comme des étoiles, les rares lumières éparses dans la plaine.

Chacune signalait, dans cet océan de ténèbres, le miracle d’une conscience. Dans ce foyer, on lisait, on réfléchissait, on poursuivait des confidences. Dans cet autre, peut-être, on cherchait à sonder l’espace, on s’usait en calculs sur la nébuleuse d’Andromède. Là on aimait. De loin en loin luisaient ces feux dans la campagne qui réclamaient leur nourriture. Jusqu’aux plus discrets, celui du poète, de l’instituteur, du charpentier. Mais parmi ces étoiles vivantes, combien de fenêtres fermées, combien d’étoiles éteintes, combien d’hommes endormis…

Il faut bien tenter de se rejoindre. Il faut bien essayer de communiquer avec quelques-uns de ces feux qui brûlent de loin en loin dans la campagne.