Tomás Lipán et la musique des Andes


Tomás Lipán est un chanteur de folklore des Andes du Nord-Ouest Argentin, dont il est aujourd’hui sans aucun doute l’un de ses meilleurs représentant. Auteur, compositeur et interprète, il est le digne successeur de Atahualpa Yupanqui et son âme de poète; une référence dans la résurgence du folklore populaire argentin.
Descendant d’Aymara, Tomás Rios est né dans le village de Purmamarca au pied de la montagne aux sept couleurs, province de Jujuy. Depuis tout jeune, Tomás est l’un des animateurs culturel de sa région. Après avoir intégré le groupe de Jaime Torres dans les années 90, il se transforme peu à peu en chanteur soliste, grâce notamment aux compositions de son frère Domingo Rios.
Il a fait voyager la musique des Andes sur de nombreuses scènes du monde et à enregistré jusqu’à aujourd’hui 6 disques notables et remarqués.

Les compositions des Andes se rangent dans les catégories des musiques et danses folkloriques telles que le carnavalito, la zamba, la cueca, le bailecito, et bien entendu les clopas. Elles s’accompagnent à la guitare, à la voix, au Siku (flûte de pan) ou encore au Quena (genre de flûte datant de l’époque pré-incaïque) ou encore avec l’Erke qui est un instrument à vent qui se présente comme une longue et fine trompette typique de l’Altiplano utilisée au départ pour les rituels religieux ou profanes.

Clavelito Blanco

L’ERKE sur scène


au festival de Cosquin en 2006