[Ciné] Un train à Pampa Blanca


Ils l’appellent « le train » et son arrivée est attendue anxieusement dans les petites localités du Nord de l’Argentine. Le train hôpital emprunte la voie ferrée du Belgrano Cargas (un train de marchandises) auquel ont été ajouté 3 wagons modifiés pour recevoir de une équipe médicale et les installations nécessaires pour administrer des soins.
Cela fait maintenant 30 ans que la fondation Alma a lancé cette initiative de se rapprocher des lieux qui manquent totalement d’assistance sanitaire et de soins médicaux. Les médecins, infirmières, pédiatres, dentistes se joignent de manière totalement bénévole au « Tren Alma » qui traverse les provinces de Jujuy à Santa Fe et de Tucuman à Formosa pour apporter un peu d’espérance, d’information et d’enseignement sur l’hygiène à des populations isolées et pour palier au déficit de l’action sociale de l’État.

Le film-documentaire commence à l’arrivée du train dans la localité de Pampa Blanca dans la province de Jujuy. Il montre les problèmes de la pauvreté endémique et ses conséquences auxquels sont confrontés l’équipe médicale: dénutrition, tuberculose, maladie de chagas…qui y répond autant que possible par des soins, de l’aide sociale, de l’écoute et la transmission des notions élémentaires d’hygiène pour faire en sorte de soulager ces populations.

Les images et les dialogues parlent d’eux-mêmes et le réalisateur, Fito Pochat, a bien fait de ne pas en rajouter en commentaires ou discours mélodramatiques. Sa caméra est celle de l’observateur qui réagit avec pudeur et noblesse aux scènes dont il est témoin. Et une équipe médicale qui apparait plus comme des pompiers armés de verre d’eau pour éteindre un incendie.
C’est un des grands paradoxes des pays d’Amérique du Sud qui possèdent des sols fertiles (grands exportateurs d’aliments) et des sous-sols riches (minéraux, gaz, pétrole…) et qui reste finalement incompréhensible pour le plus grand nombre.

Un Tren a Pampa Blanca
Argentina-España / 2010, film documentaire
Direction et script: Fito Pochat
Distribution: Hiperkinesis Films
Durée: 79 mn